visuel_don_du_sang_5012  Madame La Ministre,

Je ne comprends pas, et ne peux l’accepter.
J’espère que vous comprendrez et l’accepterez…

Sommes nous bien en France en 2015 ? Vos arguments semblent être à la hauteur de l’ignorance grave, que l’une de vos homologues au travail. Nous ne sommes plus dans les années 1980. Les données ont changé. Il est nécessaire que la loi se modernise.

Il peut y avoir beaucoup de séropositifs chez les homos car les traitements permettent de les maintenir en vie , et heureusement ! Il faut une analyse globale et dynamique des statistiques !

1) Continuer à interdire aux homos de donner leur sang, même avec une dérogation honteuse d’ajournement d’un an (le terme est si irrespectueux). C’est comme si vous interdisiez à un noir de ne pas faire don de son sang, car les populations dans le monde les plus touchées par le VIH viennent d’Afrique du sud, du Botswana , du Zimbabwe… Interdisez alors aussi le don du sang aux Belges, Estoniens, Lettonien, et Anglais, car en Europe ce sont les pays plus touchés.

2) Si l’on se fixe sur les statistiques , alors prenons celles qui sont en valeur absolue. Il y a un plus grand nombre d’hétéros qui sont séropos , les homos sont minoritaires. La contamination est principalement celle de la mère-enfant (42%) et ensuite celle de la personne hétéro (37%) (études européennes de l’ECDC) . Enfin, la moyenne d’âge des personnes séropos est de 37 ans.

Autant de critères discriminatoires que vous pourriez ajouter à votre texte de loi illégal. Il n’y a pas d’études scientifiques comme vous dîtes, et pas de principe de précaution affiché non plus.
Cela pour la simple raison , que des tests sérologiques et bactériologiques sont réalisés sur toutes les poches de sang à l’EFS. Les poches létales sont écartées du don du sang, comme vous n’êtes pas sans l’ignorer.

3) l’EFS a un chiffre d’affaire de 936 millions d’euros avec un résultat net de 15 millions d’euros. La poche est vendue à près de 190 euros, tarif fixé par vous même, par décrêt. Aujour’dhui , il y a un besoin de 10000 dons par an, nous en avons qu’un peu plus de 7000 ! 1 million de malades a besoin chaque année de ces dons. Les besoins en globule rouge ont augmenté de 30 % ces dernières années.

LES CHIFFRES CLES DE L'EFS EN 2010

On comprend bien qu’en augmentant l’offre les bénéfices seront sans doute amenés à diminuer. En effet , c’est la loi de l’offre et de la demande qui fixe les prix en économie (de la santé aussi !), l’EFS faisant du commerce, il est plus intéressant que le prix soit au plus haut.

Le modèle économique semble viable, il ne faudrait pas le déséquilibrer (trop vite) !

Au nom de quoi ? De l’intérêt général ?
Un an + 4 mois, voilà de quoi garantir un atterrissage en douceur du prix qui sera fixé entre la nouvelle offre et demande…
Une vraie incertitude, qui peut fonder une hésitation à lutter réellement contre cette discrimination…

Intérêt général, conflit d’intérêt , intérêts financiers , principe de précaution, irresponsabilité, problème de positionnement, manque de responsabilité, illégalité, discrimination, non assistance à personne en danger … On en perdrait notre latin.

Le 14 juin 2016 aura lieu la journée mondiale des donneurs de sang.

Prenez votre courage à 1 million de mains, avec nous tous autour de vous, nous vous soutiendrons, faites le choix du courage politique pour le respect des valeurs et des principes de notre République.

Vous ne pouvez plus laisser seule votre collègue défendre une loi d’égalité des homosexuels pour le mariage, alors que votre non-décision les maintient dans l’eau sale de la discrimination irréaliste.

Ne déresponsabilisez pas les personnes avant de les avoir responsabilisés.
Faîtes leur confiance, avant de les soupçonner.
Ne les rendez pas coupable, avant votre dernier jugement.

Le Canada, le Mexique l’Italie, la Hongrie, la Pologne et bien d’autres pays ont déjà aboulie cette discrimination historique. Alors pourquoi pas vous, nous ?

Merci Madame La ministre , c’est tout en votre honneur , et le notre aussi.

Sauvons des vies ensemble.

Publicités