On a dit Assistant social, pas assistant administratif …

J’aime pas la paperasse, les papiers, les dossiers aux mille et un justificatifs, en fait. J’aime pas écrire sur des lignes circonscrites, cocher des cases, qui vous rangent dans un placard. Vous n’imaginez pas comme cela peut être chiant. Ou plutôt si, tout le monde en remplit pour « parler » à l’administration. Vous en feriez votre métier ?

Moi, c’est pas mon truc. Bah ouais, à la base c’est pas mon métier d’être assistant administratif !

Pour être assistant social, faut un diplôme d’Etat. Trois années d’études Bac+3 dans une école de travail social, avec des stages terrain. Vous y apprenez le droit, la psychologie, la sécurité sociale, le système d’aide et d’action sociales, l’administration déconcentrée et décentralisée, les politiques sociales, la technique d’entretien, la communication, le travail avec les partenaires, la dynamique de groupe, le développement social dans les quartiers, et le plus important, les différences, qui font de chacun d’entre nous, des êtres humains uniques, vous apprenez à accompagner les personnes en difficulté en respectant leur rythme, leur mode de vie, leur culture, les choix qu’ils font … en fait , vous apprenez tout, sauf à remplir des dossiers administratifs !
Parce que l’Assistant social n’est pas un assistant administratif !

mixremix-consultation01

 

Pourtant, cela semble encore être une image, qui lui colle à la peau.
Un monsieur entre dans une mairie, se présente à l’accueil et demande : « Bonjour, je viens pour un renseignement sur le logement social, j’ai un problème. Là, tout de suite, dans la tête de l’agent d’accueil, l’alarme sonne biiiip biiiiip biiiip. Allez hop, c’est pour bibi !
L’agent d’accueil lui répond :«  Il faut aller voir l’assistante sociale Monsieur. »
En fait, son problème, c’est qu’il avait besoin de déposer une demande de logement social, et qu’il ne savait pas comment faire. Bien sûr l’assistant social n’a rien à faire de ses journées, vu qu’avec toutes les réformes progressistes actuelles, le taux de chômage, y en n’a pas, et  la croissance donne à bouffer à tout le monde.

Une  dame d’un certain âge prend rendez-vous avec un élu à la mairie et lui raconte : « mon logement est devenu trop grand vous savez, mes enfants sont partis, il faut me trouver plus petit ».
Bien sûr, l’élu qui a le coeur sur la main, l’oriente vers l’assistante sociale pour rechercher une solution.

L’assistante sociale, obligée de recevoir toutes les personnes, qui se présentent au service, va aider  la dame. Elle l’orientera vers le service public du Centre communal d’action sociale, qui instruit les demandes de résidence pour les personnes âgées.
D’ailleurs, c’est un établissement, qui dépend de la commune, où a été élu… l’élu, qui ne connaît, ni son service, ni le métier d’assistant social. Je pense qu’un appel à sa famille ou seloger.com aurait p’t’être même été plus rapide.
Bah oui, y a des mamies très « in », qui savent aussi se débrouiller toutes seules. Et faut dire, qu’à la retraite, elles ont l’temps.

C’est pas un scoop, l’assistant social est formé pour aider les personnes à être autonomes et a les responsabiliser. On ne fait pas à la place (sauf cas très particulier). Si l’agent d’accueil et l’élu cités ci-dessus avaient eu ce même réflexe, le monsieur et la mamie n’auraient peut être pas fait le tour de tous les services administratifs. Cela dit, on leur a donné une chance de se rencontrer dans la salle d’attente du service social, ça peut aussi créer des liens, un service social. Ca peut servir à tout, voyez, un service social !

AS-1

Le logement n’est pas le seul domaine. Les problèmes avec la sécurité sociale, la Caf, la caisse de retraite, l’employeur, la justice, l’administration fiscale, la Maison départementale pour les personnes handicapées, l’hôpital… Tout ça, ouais, c’est pour bibi. Mais alors, que font toutes ces institutions pour rendre le service public accessible et rendre un service de qualité à tous ces usagers perdus ? Ah, oui, c’est vrai, y a le 3646-si-t-as-le-temps et le http://www.pas-pour-les-cons.fr .

20150709100241901663-996dfe7f5b0ea59d4fff1eedbe61bf27

Publicités